accueil > projets > 66

L’IA au service de la propreté des villes

Publié le 12/01/2022

Lors du concours Source d’Innovation, l’entreprise Cortexia a remporté l’un des cinq chèques de 10 000 CHF pour améliorer son algorithme de détection des déchets grâce à l’Intelligence Artificielle.

Depuis de nombreuses années, Cortexia aide les villes à monitorer la propreté urbaine, à préserver l’environnement et à économiser les ressources de nettoyage. L’entreprise fribourgeoise cartographie l’espace urbain en temps réel et montre le niveau de propreté de chaque rue grâce à des caméras embarquées sur des balayeuses ou d’autres véhicules techniques. Sa technologie permet de collecter et de détecter 40 types de déchets dont le plus petit est le mégot de cigarette. Un modèle créé en partenariat avec l’EPFL, entraîné grâce à de nombreuses images contenant des déchets, collectées au cours des 4 dernières années.

« À Genève, nous sommes parvenus à atteindre le même niveau de propreté avec 20 % d’heures-machine en moins : une économie en ressources et en émissions de CO2 non-négligeable, sans compter l’usure du matériel », déclare Pauline Treyvaud, chargée de projet à Cortexia. Mais aujourd’hui, l’entreprise souhaite aller plus loin.

Si l’algorithme est performant de jour, il l'est beaucoup moins en condition de faible éclairage. Or, la voirie travaille souvent de nuit ou au petit matin.

« L’intelligence artificielle nous permettra de recycler notre banque d’images et de les transformer pour chaque scénario de collecte grâce aux GANs, les réseaux antagonistes génératifs. Ces derniers créent des images synthétiques à partir d’une image réelle en changeant certains paramètres, avec un grand degré de réalisme. »

La bourse Source d’Innovation permettra de commander une étude de faisabilité au Laboratoire de Traitement des Signaux de Jean-Philippe Thiran à l’EPFL. Si les outils développés s’avèrent efficaces, Cortexia les intégrera à sa solution pour améliorer les performances de détection et de collecte des déchets des villes.

Plus d'informations sur le site internet de Cortexia