accueil > projets > 34

Contexa SA : un capteur révolutionnaire pour la pesée volumétrique

Mis à jour le 29/03/2016

Prix de l'Association Alliance catégorie PME, Contexa SA a développé un capteur, le Colibri, permettant la pesée simultanée d’ingrédients dont la masse varie de quelques milligram mes à plusieurs kilos, sans balance.

La grande innovation du capteur Colibri tient dans sa capacité à détecter les bulles d’air, éléments les plus problématiques dans la pesée volumétrique.

Créée en 1999 par Daniel Schupbach et Charles Seydoux, Contexa SA à Aïre (Genève), est spécialisée dans la production de systèmes de dosage automatiques destinés à l’industrie de la parfumerie et des arômes alimentaires.

La pesée des ingrédients pour la fabrication des arômes est une opération difficile en raison de la grande disparité de poids entre chaque ingrédient, et ce, d’autant plus lorsque l’on souhaite automatiser cette opération. Le système traditionnellement utilisé est long, complexe et onéreux, composé de plusieurs balances pour des tranches de poids différentes. Souhaitant apporter une solution à ce problème, Contexa a eu l’idée de développer un capteur, le Colibri, permettant d’effectuer une pesée sans balance de tous les éléments en même temps.

Détection des bulles d’air, fiabilité

La pesée d’ingrédients différents, allant de quelques milligrammes à plusieurs kilos, tous placés simultanément dans une même cuve d’une contenance d’une tonne, est 100% fiable. La machine qui effectue la pesée peut contenir de 100 à 500 Colibris, permettant une automation à la carte, chaque Colibri pesant un ingrédient différent. Le Colibri permet aussi de tenir compte de contraintes particulières, liées par exemple à la température ou à la consommation d’énergie.

La grande innovation du capteur Colibri tient dans sa capacité à détecter les bulles d’air, éléments les plus problématiques dans la pesée volumétrique. Il existe bien des capteurs de bulles d’air sur le marché, mais aucun ne convient à la pesée d’ingrédients pour la parfumerie et l’alimentation.

Industrialisation réussie

Pour mener à bien ce projet, Contexa se lance dans l’aventure CTI sur les conseils d’un conseiller technologique d’Alliance. Le projet, élaboré avec les professeurs Maurizio Tognolini et Raoul Herzog, de l’Institut d’automation industrielle (IAI) de la HEIG-VD, est accepté. Mais l’aventure ne s’arrête pas là. Débute alors la partie la plus difficile pour l’entreprise : l’industrialisation, processus long et onéreux, d’autant plus complexe que Contexa n’avait alors aucune garantie sur la rentabilité du projet.

Mais cette prise de risque s’est révélée payante puisque le Colibri connaît un succès fulgurant, au point que l’entreprise a dû engager du personnel - elle compte aujourd’hui 40 collaborateurs et que les prévisions pour l’avenir sont excellentes. Contexa a reçu pour le Colibri le prix de l’innovation de la Chambre de commerce, d’industrie et des services de Genève (CCIG) en 2013, tandis que la HEIG-VD présente volontiers ce projet de collaboration comme le plus innovant qu’elle ait connu.

De nombreux défis scientifiques relevés

Le Colibri a relevé plusieurs défis scientifiques : il est capable de détecter les bulles d’air; son électronique est conçue de façon à éviter les échauffements, qui risqueraient de modifier la densité de certains ingrédients; l’élément doseur est prêt à doser immédiatement sans remise à zéro, ce qui a été rendu possible grâce à un positionnement absolu des moteurs.

Contact: alliance@alliance-tt.ch